ACTUALITÉ À LA UNE

La marge arrête le marché suisse

(RTTNews) – Le marché boursier suisse est passé en territoire positif mardi à quelques minutes des marges de la séance terminée, et les investisseurs en retard s’abstiennent de faire des mouvements importants.

Le coronavirus s’inquiète de la propagation, de la croissance du commerce mondial et des tensions persistantes sur le genre humain. L’action du stock mixte.

0,15% à 10 045,30 points après une fourchette étroite entre 15,16 et les efforts probatoires du SMI passant à 10 000,82 10 077,23.

Givaudan a augmenté de plus de 2%. Fédération suisse de la vie de l’entreprise à gérer, ABB; Swiss Re, Credit Suisse et UBS Lonza Group progressent de 0,6 à 1%.

En revanche, Novartis Roche et reculé de 1,1 %% a également perdu près de 1. Roche a déclaré que la FDA américaine avait approuvé le traitement du cancer du sein qui peut être administré à domicile par un professionnel de la santé.

Sika, Adecco est moins modestement et ceux d’Alcon, le fini en largeur.

Dans la section MidCap, en baisse de 3,8%, les bâtiments Padma ont dérivé. AMS et Barry Callebaut ont perdu respectivement 2,7% et 2,4%. Julius Baer a également perdu Kaba Dorma environ 1,3% et 1% perdu.

Le groupe Temenos a grimpé à plus de 5%. Dufry s’est déplacé de près de 4%, tandis que Microsoft, Groupe TVA, Suisse, Lindt & Sp et Ps 1: Straumann Holding et un gain de 2%.

Dans l’actualité économique, les ventes au détail ont été fructueuses, et il a régné pendant trois mois et pour la propagation de la Suisse pour la première fois en mai résout le coronavirus, qui était de par sa nature même, donné à lui le jour de Mars, d’Ibère du devoir d’avoir fait.

Les ventes au détail ont augmenté d’un jour ouvrable ajusté de 6,6% d’une année sur l’autre en mai, avec 18,8% en avril.

Les ventes de produits alimentaires, de boissons et de tabac ont augmenté de 20,1% par an en mai, tandis que les ventes de produits non alimentaires dans le pays ont diminué de 1,7%. Certains équipements ménagers dans les magasins spécialisés ont augmenté de 18,4%. Dans l’intervalle, les ventes de biens, certaines ont baissé de 20,2%. Sur une base mensuelle, les ventes au détail désaisonnalisées ont augmenté de 30,7% en mai, après avoir baissé de 13,7% un mois auparavant.

Les conditions nominales des ventes au détail de mai ont progressé de 5,6% par an, en hausse de 30,2% il y a un mois.

Différentes opinions ont été exprimées ici sont les décisions et les opinions des opinions de ces personnes, l’auteur doit nécessairement y être reflété, et le Nasdaq Inc. |

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer