ACTUALITÉ À LA UNE

La Suisse dispose de 24 heures pour 62 nouvelles infections Covid 19;

En résumé, la Suisse et le Liechtenstein, environ 31 714 cas confirmés, le développeur Covid-19 (archives). Keystone / Jean-Christophe Bott ATS mange;


La Suisse a enregistré 19 nouveaux cas d’infection-Covid de 62 à 24 heures, en plus de la fophie a annoncé mardi. Compte tenu de l’augmentation récente du nombre de jours de contaminations portant une grande partie du problème, la personne revient.

En une semaine, du 18 à la contamination de la Suisse le lundi 22 juin à plus de 60 le dimanche. En résumé, l’Office fédéral de la santé publique (fophia) a enregistré 338 cas au cours des sept derniers jours, soit une moyenne quotidienne de près de L.

Les deux nouveaux Mars auraient rapporté le total depuis le début de la pandémie de 1684. Mais de cela plus dans les cas du séjour que du même déclaré, la fophia donne l’espèce. 4.036 hospitalisations étaient trois de plus que la veille.

En résumé, la Suisse et le Liechtenstein, environ 31 714 cas confirmés, le développeur Covid-19. L’incidence de 369,5 cas pour 100 000 habitants. Car, comme il le prouve, que depuis le début de la pandémie sont à réaliser des 572 664, dont 6,6% étaient positifs.

Swiss Covid de plus en plus utilisé;

Application de Swiss Covid à une chose, qui est une cloison transversale pour être contagieuse, elle reste élevée. À l’heure actuelle, lorsqu’il est activé lundi soir 920.000 ou plus de 65.000 personnes en une seule journée, selon l’Office fédéral de la statistique dans les chiffres. Les sports suisses comme le Conseil (CSA), bien que certaines non-compatibilité vérifient une application pour un ancien système d’exploitation.

Ainsi, il demande à la CSA Confederation of cure, que “la plupart des citoyens puissent Covid contre 19”. Une “entretoise” digne de ce nom doit être mise en place.

Laissez la personne en question

Face à une augmentation des cas positifs pour une personne de porter le service de transport public est un cas d’espèce. Dans une déclaration à Keystone, ATS, la Conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS) affirme qu’il souhaite que les gens soient envoyés au consul – dans les transports publics, mais aussi vers d’autres lieux.

L’entrée est vers l’atteinte de la fin d’un ordre, “autant que”. Si c’est parmi les adorateurs de la personne qui décide de louer la vertu de conduire les 400 à leurs limites, quand ils ont entendu cela, ou du moins au niveau régional, comme honorant les contrats.

De son côté, le SBB dont il a la compétence, pour assouplir, dispose de mesures de protection actuellement en vigueur. Dans le cas où le Conseil fédéral modifie la mise en œuvre concrète de ses directives “n’est pas bien sûr le plan de protection sera revu et adapté” à l’Etat.

J’ai peur qu’une deuxième vague

Dans un communiqué de presse, le SVP s’inquiète de la manifestation de Covid, 19 des deux, liée à des milliers d’hommes, bien que les parties ou par des personnes venant de pays à taux d’infection élevés, comme la Serbie. Le rôle de la loi et sans manifestations afin que le concept de protection soit immédiatement banni, et demande au parti.

Les contrôles aux frontières systématiques doivent être rétablis et l’entrée dans le sol est gelée. Pays du passager et le taux élevé d’infection à coronavirus et doivent être fermés pendant deux semaines.

La Confédération doit payer

L’Union des transports (SEV) s’inquiète des effets du développeur de pandémie dans le pays. Cela nécessite que l’eau soit venue “d’une manière substantielle de la société, ce qui est essentiel pour des prestations garanties.

“Sans l’aide des pouvoirs publics, il est probable que ce soit du personnel capable de s’emparer de cette crise et il est peu probable qu’il joue un rôle clé dans la crise”, souligne Charles safer, président du SEV. Les dommages subis doivent être entièrement couverts, veuillez crédit.

Divertissement et culture pour leur propre part de l’extension, la perte partielle des gains de football. Il s’agit d ‘”une envolée franche dans le pays de la diversité culturelle en Suisse et de la préservation de la culture”, écrit le communiqué de presse du Groupe de travail sur la culture.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer